On en parle !

NEW 2021 :

A propos du « Mystère Spilliaert » :

-Eddy Caekelberghs (Majuscules/ La Première/ RTBF – 2 mai 2021)

-Guy Stuckens (Cocktail Nouvelle Vague – Radio AIR LIBRE- FM 87.720 avril 2021)

« Les œuvres du peintre Léon Spilliaert sont entrées dans le domaine public, ce qui a permis d’attirer l’attention sur ce peintre méconnu, e.a. via la couverture de plusieurs romans récents. Kate Milie va plus loin, partant de la vie et des peintures de Spilliaert pour en faire un roman : « Le mystère Spilliaert ». Roman, illustré des peintures de l’artiste, mais aussi biographie, dont je vous lirai un extrait dans l’émission du 20/4/2021.L’autrice nous emmène avec elle, sur les pas de l’artiste et à la recherche de ce qui reste des lieux qu’il a fréquenté. »

« Made in Belgium » n’a de cesse de mettre en valeur la Belgitude -et- les auteurs et autrices belges… (25 mars 2021, présentation du « Mystère Spilliaert« )

-Michel Verlinden (Le VIF – Agenda expos – 4 mars 2021)

-Jean-Claude Vantroyen (Le Soir – 27 février 2021)

-Visioconférence à la bibliothèque des Riches-Claires (Animée par Rony Demaeseneer – 19 février 2021)

« Le mystère Spilliaert » repris dans les suggestions lecture d’Objectif Plumes, le portail des littératures belges (février 2021)

Philippe Remy-Wilkin (Le Carnet et les Instants – 13 janvier 2021)

(Le livre est coup de coeur du « Carnet »)

« Le mystère Spilliaert réussit in fine la gageure d’exprimer beaucoup avec une apparente économie de moyens, comme si un jeu d’ombres et lumières envahissait les soubassements de la ligne claire. Jusqu’à tendre la voile de la magie poétique ? Ou celle d’une belgité idéale qui aurait tout à voir avec celle-ci ? » (Lecture de la suite via le lien).

Julie VanH (interview radio/Rtbf/Vivacité/Bruxelles matin – 8 janvier 2021) :

Lien vers l’article et l’interview

« En ce moment, alors que nous sommes encore en période de confinement, cela fait un bien fou de se laisser emporter par les pages de ce roman. A vrai dire, le lecteur se sent comme embarqué dans la vie des personnages. Un subtil mélange d’éléments biographiques, d’émotions et d’évasion. »

Daniel Bastié (Bruxelles Culture – janvier 2021) :

 » Une dynamique qui sert admirablement le récit… »,  » L’écriture est intense, vivace … », « Un livre d’art qui n’en est pas un et un roman qui refuse les stéréotypes »…

François-Xavier Van Caulaert (Les Roulades corsées) :

« Ostende est une ville de roman. Les mots de Kate Milie renforcent cette impression que j’ai depuis longtemps ».

« Un magnifique roman d’ambiance. Une très belle mise en abîme. Un très bel équilibre. Un beau mélange entre l’Histoire et les anecdotes. »

Hervé Gérard (Dimanche – début décembre 2020) :

« Et puis il y a ses amis, Emile Verhaeren et Stephan Zweig et Nietzsche dont il est un grand admirateur. Tous sont bien présents dans cet ouvrage bien enlevé qui, comme un balancier, nous emporte entre le passé et le présent (…)… »

-Festival virtuel « Bruxelles se livre » en partenariat avec la Maison de la Francité (12-13 décembre 2020)

« Le mystère Spilliaert »

Nouveauté : Novembre 2020

ROMAN (180° éditions)

La descendante d’une gueule cassée de 14-18, un homme ne parvenant pas à oublier une femme disparue et une narratrice-exploratrice vont se rencontrer, se raconter à travers l’œuvre de Léon Spilliaert.

Dans une dynamique mêlant passé-présent, amour perdu, homme chancelant, buveuse d’absinthe et nature guérisseuse, ce livre emmène ses lecteurs à Ostende, Bruxelles, Paris sur les pas d’un immense artiste visionnaire…

En vente dans toutes les « bonnes librairies »

Vente en ligne : LA LIBRAIRIE BELGE